Vous êtes ici : Accueil - Actualités
21

LE MOT DU MAIRE

DÉCEMBRE 2018 DANS INFOS

actu

Mesdames, Messieurs,

L’année 2018 prend fin. Alors que tous nos regards devraient se porter vers les toujours très attendues fêtes de fin d’année, c’est dans un climat morose et tourmenté que notre pays aborde cette fin d’année.

Morosité et inquiétude face au spectre du retour des attentats, actes ignobles et inqualifiables qui viennent faucher d’innocentes vies au beau milieu d’un espace de fête, de rêve et de joie : un marché de Noël !!

Tourmenté par cette soudaine colère du peuple et ce sentiment d’injustice sociale, d’inégalité face à l’impôt et aux taxes, ou encore cette impression de ne plus être écouté, de ne plus être considéré.

Pourtant des réformes sont nécessaires et notamment devant l’urgence du danger qui guette notre bien commun : la planète.

Des efforts ou des changements de comportements individuels et collectifs doivent être incités, mais ils ne seront acceptés que s’ils sont équitablement répartis entre toutes les couches de notre société.

Ainsi, la taxation plus lourde sur les carburants, détonateur de la crise actuelle, est évidemment plus durement ressentie dans nos territoires ruraux où l’utilisation de la voiture est un outil nécessaire et indispensable pour se rendre au travail.

Là où aussi les alternatives d’autres moyens de déplacement sont inexistantes et plus encore quand le niveau de rémunération des ménages dans nos zones rurales est plus faible.

Un fossé se creuse de plus en plus entre les métropoles, les grandes villes et la ruralité. Il exacerbe nos concitoyens en lui donnant l’impression d’accroître les inégalités.

C’est tout le message porté par l’ensemble des maires ruraux lors du dernier congrès des maires, quand les baisses de dotation étouffent leurs projets d’équipement ou quand ils assistent impuissants à la disparition de nos services publics.

Pour autant, il ne faut pas baisser les bras, ni tomber dans la sinistrose. De cette crise majeure et inédite dans sa forme, doivent surgir de nouvelles formes de dialogue, de concertation entre Etat, collectivités et citoyens.

Plus que jamais, les communes, les maires au plus près du quotidien de nos concitoyens se doivent d’être le pivot de cette concertation et ainsi faire émerger des propositions innovantes et adaptées à notre ruralité.

Ces débats seront d’actualité en cette fin d’année et nous les retrouverons évidemment lors de nos traditionnelles cérémonies des vœux. Je profite pour vous rappeler la date de celle de notre commune : le jeudi 17 janvier à 19h30 à la salle des fêtes d’Andouillé. Je vous y attends nombreux.

Je vous souhaite à toutes et à tous de joyeuses fêtes de fin d’année.

Très cordialement

Bertrand LEMAITRE, Maire