Vous êtes ici : Accueil - Actualités
01

SECURISATION DES CHEMINEMENTS PIETONS ET SCOLAIRES – PHASE DE TEST

AVRIL 2019 DANS INFOS

actu

Les habitants ont fait part au Conseil Municipal d’Andouillé de leurs souhaits de faire réduire la vitesse des véhicules et sécuriser les cheminements piétons et scolaires dans l’agglomération.

Un schéma de circulation apaisée a été défini afin d’identifier les différentes zones de circulation qui seront mises en place au fur à mesure (zones à 50 km/h, zones à 30 km/h, zones de rencontre, chemins piétons et cycles...) et donc les aménagements ponctuels à mettre en place pour aider les automobilistes à respecter ces limites de vitesse.

En 2019, le Conseil Municipal va mettre en œuvre ce schéma de circulation apaisée au niveau du carrefour de la rue de Bretagne et de la rue des Acacias, l’entrée d’agglomération rue de l’Hôtel de Ville, et la traversée de l’agglomération de Rochefort.

 

Le carrefour de la rue de Bretagne et de la rue des acacias

Situé sur l’axe Saint Germain le Guillaume - Andouillé, ce carrefour est quotidiennement franchi par les élèves de l’école La Marelle pour se rendre au service périscolaire situé à la Daumerie. Chaque jour scolaire, le midi, une centaine d’enfants traverse cette route départementale, et une cinquantaine le soir.

Situé dans une légère courbe, les automobilistes aperçoivent le passage piéton tardivement et se trouvent régulièrement en survitesse, conséquence d’une voie large et sans obstacle. Les relevés 2016 (S35 et 36) du radar mobile de l’observatoire départemental de la sécurité routière indiquent :

  • 13% des usagers circulent à plus de 50Km/h,
  • Une vitesse maxi de 70KM/h.

Le projet envisage :

  • La construction d’une écluse simple en marquage et balise,
  • La redéfinition du bord de chaussée avec marquage et balise,
  • La création d’un plateau surélevé avec passage piéton,
  • La création d’un cheminement piéton sécurisé avec barrière bois et double lice.

 

L’entrée d’agglomération au niveau de la rue de l’Hôtel de Ville

Situé sur l’axe Alexain – Andouillé, le carrefour au niveau du centre de secours est quotidiennement franchi par les élèves du collège le matin, midi, et soir.

Situé dans un haut de côte, les automobilistes aperçoivent le passage piéton tardivement et se trouvent régulièrement en survitesse, conséquence d’une voie large et sans obstacle. Les relevés 2016 (S35 et 36) du radar mobile de l’observatoire départemental de la sécurité routière indiquent :

  • 8% des usagers circulent à plus de 50Km/h,
  • Une vitesse maxi de 60KM/h.

Le projet envisage :

  • La création d’un appui visuel de l’entrée d’agglomération ainsi que sa mise en conformité,
  • La création de deux chicanes simples en alternance en bordure I,
  • La création d’une écluse centrale pour passage piétons,
  • La création d’un appui visuel sur le cheminement piéton dans la rue de la Convenancière.

 

Aménagement de la traversée de Rochefort

Situé sur l’axe Montflours – Andouillé, la traversée du hameau est quotidiennement empruntée par des poids lourds qui font des allées et venues, en provenance de la carrière proche, des Etendelières.

Les riverains connaissent des difficultés pour franchir les deux carrefours qui desservent le hameau.

La circulation des piétons doit être aménagée pour leur permettre de rejoindre les trottoirs qui desservent notamment le point de ramassage scolaire.

Situé dans une cote, où les virages se succèdent, les automobilistes aperçoivent le passage piéton tardivement et se trouvent régulièrement en survitesse, conséquence d’une voie large et sans obstacle. Les relevés 2016 (S35 et 36) du radar mobile de l’observatoire départemental de la sécurité routière n’ont pas pu être concluants car le manque de place, les virages et la déclivité n’ont pas permis d’analyser la circulation sur toute la journée.

Le projet envisage :

  • La création d’un appui visuel de l’entrée d’agglomération,
  • La création d’une écluse simple avec zone franchissable ainsi que d’un passage piéton permettant aux usagers de rejoindre le trottoir,
  • La création d’une écluse simple et d’un accotement renforcé et busage du fossé
  • La suppression d’un stationnement pour améliorer la visibilité des piétons
  • La création d’une écluse avec stationnement longitudinal
  • La création d’une zone axiale franchissable pour contrôler les véhicules sortant du virage au niveau du pont qui enjambe la Mayenne

 

Avant de réaliser des aménagements définitifs, il a été décidé de procéder à une phase d’expérimentation. Celle-ci a débuté le 20 mars 2019

 

Les services techniques de la commune et du Conseil Départemental ont mis en place les aménagements provisoires :

 

A compter du 20 mai 2019, après deux mois d’expérimentation, les habitants pourront faire part de leurs remarques concernant les aménagements et de les faire évoluer.

 

A l’issue de l’expérimentation, les aménagements définitifs pourront être installés.